Intervention de Mireille PERNOT au conseil métropolitain du 16 février 2018 sur le budget primitif 2018 et sur la « contractualisation » avec la préfecture qui imposée par l’Etat limite à 1,2% l’évolution de notre budget de fonctionnement, elle remet en cause un droit inscrit dans la Constitution : la libre administration. Soyons clair, les dispositions mise en place par le President Macron attaquent directement la démocratie locale.

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 16 février 2018 sur les conclusions et suites du grand débat sur la transition énergétique ainsi que sur les politiques de menés depuis plusieurs années par Nantes Métropole.

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil métropolitain du 16 février 2018 sur la révision du Plan de Déplacements Urbains 2018-2027. Il ne s’agit pas seulement avec le PDU de la gestion de flux de déplacement, mais plus encore, de répondre aux défis du développement urbain. Il s’agit également de l’accessibilité des transports à tous, l’attractivité territoriale, les enjeux de santé, les nouveaux besoins de mobilité.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 16 février 2018 sur le contrat d’objectifs et de moyens entre Nantes Métropole et Nantes Métropole Habitat pour la période 2018-2021.

Suite au vote du budget 2018, les élus communistes de la Chapelle-sur-Erdre dénoncent une austérité qui perdure malgré et envers les besoins réels des populations.

Le Gouvernement vient d’annoncer l’abandon du transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique vers Notre Dame Des Landes. Cette décision est grave de conséquences pour les populations concernées, grave pour le développement, l’aménagement durable et équilibré de notre territoire.

Elle est à l’image de la méthode du Président de la République, qui, depuis son élection porte une   démarche autoritaire, marquée d’une centralité renforcée, d’un non respect des populations, des collectivités et de ses propres engagements.

Les différents « cris d’alarme » lancés par les acteurs de la prise en charge du vieillissement et de la dépendance, montrent une nouvelle fois que ces questions publiques ne reçoivent pas l’attention qu’elles méritent. Surtout que le vieillissement de la population, c’est à dire l’augmentation de la part de la population âgée dans la population totale, est un phénomène démographique prévisible qui a été relevé il y a des dizaines d’années.  

Suite au cris d'alerte lancé par différents établissements d'hébergement pour personnes agées dépendantes du département de Loire-Atlantique, les élus communistes chapelains-Front de Gauche ont relayé les appels fait pour sauver un service public abandonné aux logiques austéritaires et inhumaines.

En 2014, les élus Communistes/FDG de la Chapelle-sur-Erdre ont fait le choix, à nouveau, d'intégrer la majorité municipale rassemblant les forces de gauche progressistes du territoire et contribuent à la réussite de cette dynamique.

Lors de ce mandat, nous poursuivons notre engagement dans la défense de l’intérêt commun et du Service Public, notamment au  travers de nos délégation : Les retraités et l'environnement.

Intervention de Aymeric SEASSAU au conseil métropolitain du 08 décembre 2017 sur l'ouverture des commerces le dimanche, le groupe communiste s'oppose au vœu qui étant l’ouverture des commerces le dimanche en 2018.

Les annonces du gouvernement Macron concernant les collectivités territoriales incarnent la continuité et surtout l’aggravation de l’austérité pour le secteur public. Déjà privées de 10 milliards € en 3 ans, les collectivités ont dû diminuer et même parfois renoncer à certains services publics et investissement sur leur territoire. Certaines communes sont ressorties exsangues de cette cure, les obligeant parfois à fusionner avec d’autres pour ne pas mettre tout simplement la clef sous la porte.

Les élus communistes de la Chapelle-sur-Erdre réagissent en Conseil Municipal contre l'offensive austéritaire du gouvernement sur les budgets des communes.

Les élus de la Chapelle sur Erdre s'engagent contre la fraude qui coûte la plus chère au pays

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil métropolitain du 13 octobre 2017 sur le Rapport annuel 2016 de la commission métropolitaine pour l’accessibilité universelle.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 13 octobre 2017 pour le vœu en faveur d’une construction de logement social ambitieuse pour les habitants de la métropole.

Pages

S'abonner à Communistes de Saint-Herblain RSS